Renversement de la tendance « Pro-Vie » aux Etats-Unis

Comme le montre le dernier sondage «Gallup» en matière d’avortement, l’attitude en faveur de «Pro-Vie» est de plus en plus reconnue. 39 pourcent des personnes interrogées estiment que l’avortement ne doit être permis que dans «certains cas exceptionnels». 21 pourcent désirent une interdiction totale de l’avortement. Ainsi 60 pourcent de la population se positionne en faveur de lois plus strictes en matière d’avortement, ce qui correspond à une augmentation de 7 pourcent dans une année.

Tandis qu’en 1996 encore 56 pourcent de la population s’était positionnée en faveur de «Pro Choix» et seulement 37 pourcent en faveur de «Pro Vie» le rapport en 2018 avec 48 pourcent de chaque côté était équilibré. Lors d’un sondage «Gallup» en 2019 pour la première fois plus de citoyens américains se sont positionnés pour «Pro Vie » (49 pourcent), alors que seulement 46 pourcent pour «Pro Choix». Néanmoins, la plupart des américains (58 pourcent) sont contre une interdiction totale de l’avortement, après que le battement du coeur d’un enfant à naître avait été constaté. Dans plusieurs états fédéraux le pouvoir législatif a établi des lois dans ce sens, qui toutefois ne sont pas encore entrées en vigueur jusqu’à ce jour. Selon le sondage «Gallup» 40 pourcent des américains sont en faveur des soi-disant «Heartbeat Bills».

2019-07-12T16:29:20+00:00 12.07.2019|