Avis de droit: la liberté d’expression sous pression

Le Réseau évangélique suisse (SEA-RES) craint que l’extension de la norme pénale en matière de racisme ne restreigne excessivement la liberté d’expression. « Ce serait un pas en arrière pour la culture suisse de la tolérance et du dialogue », écrit le SEA-RES sur son site internet: « Le SEA-RES, qui ne fait pas partie du comité référendaire, soutient néanmoins la récolte de signatures en faveur du référendum afin que le peuple puisse se prononcer sur ce changement législatif. » L’organisation a sollicité un avis de droit pour mieux saisir les enjeux liés à cette modification de la norme pénale et ses implications possibles pour les autres droits fondamentaux.

Lire l’article: evangelique.ch

2019-04-03T09:17:32+00:00 02.04.2019|