Le nouvel an islamique

Le nouveau numéro du magazine est disponible !

Commandez-ici 

Nous avons légèrement relooké notre magazine. Un design rafraîchi et plus de flexibilité dans la présentation des contenus. La modification optique est discrète, tandis que les contenus restent les mêmes. Car nos préoccupations n’ont pas changé : transmettre aux habitants de notre pays des valeurs durables pour l’avenir, les avertir des tendances menaçant notre démocratie, soutenir les familles en détresse et les fortifier en tant que piliers fondamentaux de la société.

Nos thèmes actuels:

« Vers un Jeûne fédéral light ? » – Monika von Sury
Arrivée dans le canton de Vaud il y a une trentaine d’années et chrétienne convaincue, c’est avec intérêt que je découvre, en première page de la FAO du 12 septembre 1989, l’Arrêté et exhortation pour le Jeûne fédéral de cette même année. Récemment, dans le cadre d’une enquête, je recherchais dans la FAO les communications sur le Jeûne du gouvernement vaudois.2 Quel changement ! En première page figure désormais un renvoi au « message du Jeûne fédéral » dans les pages intérieures. Ce message n’est accompagné ni d’un « arrêté », ni d’une « exhortation » mais, par contre, d’une jolie photo du Conseil d’Etat. Ces changements m’intriguent : comment la communication du gouvernement sur le Jeûne a-t-elle évolué ? Cette question m’a amenée à dépouiller les FAO depuis 1989 à ce jour.

« Le nouvel an islamique – l’Europe dans le sommeil
de la Belle au bois dormant » – M. Hikmat

Le 11 septembre, les musulmans du monde entier ont célébré la nouvelle année du calendrier musulman. Comme la plupart des fêtes islamiques, le nouvel an est lié à la vie de Mahomet : ce jour-là est fêtée l’« hégire », l’émigration de Mahomet de La Mecque à Médine en 622, qui constitue un événement stratégique important dans l’islam et marque le début de la première communauté musulmane sur les plans politique et social.

« Marche pour la Vie 2018 :
qui laissera son empreinte à Berne ? » – René Jaquet

Née en 2002, suite à l’acceptation par le peuple suisse de l’initiative pro-avortement, puis plus tard dans la foulée de la promotion de l’euthanasie, la Marche pour la Vie a vu sa première édition se concrétiser en 2010 dans la ville de Zurich. Cela fait donc maintenant huit ans que la Marche pour la Vie marque le pas en Suisse.

« Le Tribunal fédéral appuie l’autorité arbitraire
au détriment de la protection de la jeunesse ? » – Dominik Lusser

Les images à caractère hautement sexuel de la campagne de prévention VIH « LOVE LIFE – ne regrette rien » de l’OFSP (Office fédéral de la santé publique), menée en 2014, n’entravent pas selon le Tribunal fédéral la défense des intérêts des enfants et des adolescents. Le Tribunal fédéral retient dans son jugement très discutable du 15 juin 2018 que les mineurs sont de toute façon exposés dans l’espace public à des influences au caractère fortement sexuel. Les plaignants et leurs parents, accompagnés entre autres par Futur CH, sont profondément déçus par cette décision.

Commandez maintenant le tout nouveau magazine

2018-09-12T14:46:54+00:00 12.09.2018|