29 01, 2024

Des histoires de vie extraordinaires

2024-01-29T10:56:56+01:0029.01.2024|

Six femmes, six enfants et douze histoires personnelles émouvantes. Avec « Do we really know? » (« Le savons-nous au juste ? »), le réalisateur Bruno Waldvogel, originaire d’Olten, dresse le portrait de personnalités dont les destinées sont « tout sauf ordinaires ». Un court-métrage présenté par Futur CH qui crée la surprise et suscite le débat.

Un mauvais départ dans la vie implique-t-il forcément un […]

5 10, 2023

Achats tests d’alcool 2022: la protection de la jeunesse est insuffisante dans le commerce en ligne

2023-12-22T13:07:27+01:0005.10.2023|

Selon l’analyse des achats tests réalisés en Suisse par différentes entités publiques ou privées en 2022, il apparaît qu’il n’y a pratiquement aucun contrôle de l’âge pour les commandes sur Internet. Cette analyse a été effectuée sur mandat de l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières par Addiction Suisse. En effet, […]

3 03, 2023

13e Marche pour la Vie le 16 septembre à Zurich

2023-07-17T14:02:30+02:0003.03.2023|

Le département de la sécurité de la ville de Zurich a donné son feu vert aux organisateurs de la 13e Marche pour la Vie, les autorisant à se rassembler pour une marche d’adhésion au droit à la vie. La prochaine Marche pour la Vie aura donc lieu le 16 septembre 2023 à Zurich-Oerlikon.

Depuis l’introduction de la […]

2 11, 2022

Drag Queen Story Hours : histoires pour enfants dès 6 ans

2023-02-17T12:43:06+01:0002.11.2022|

Les Drag Queen Story Hours (DQSH) sont des manifestations pour enfants où une drag-queen* raconte à de jeunes enfants des histoires de genre tirées de livres de contes. Le phénomène, déjà connu aux Etats-Unis, commence à émerger en Suisse avec de premières séances à Zurich, à Vevey, à Delémont et désormais à la médiathèque de […]

7 12, 2021

Se taire n’est pas consentir

2022-03-29T18:09:39+02:0007.12.2021|

Le Conseil fédéral et le Parlement ont tranché : à l’avenir, on pourra prélever des organes sans le consentement exprès de la personne concernée. L’approbation explicite n’est plus requise, ce qui a de graves conséquences : le droit de chacun à son intégrité physique est ainsi réduit à néant. Un comité interpartis a saisi le […]